Éduquer son enfant à la maison, c’est possible? Oui! C’est même une obligation légale que tout parent a d’éduquer son enfant. Si notre enfant fréquente l’école, nous déléguons alors ce devoir que nous avons envers notre enfant. J’aime beaucoup échanger avec les parents éducateurs afin d’en savoir davantage sur leur quotidien, leurs différentes approches et l’impact de ce mode de vie sur leur famille.

Dans le cadre d’un live du jeudi, j’ai eu la chance de m’entretenir avec Marie-Noëlle Marineau une collaboratrice et amie: Nous avons coécrit le livre L’éducation à domicile. J’ai témoigné pour son livre Neuf parents éducateurs vous invitent dans leur quotidien . Elle a grandement collaboré à la création de mon 2e livre Les écrans, pourquoi pas!? qui sera disponible le 4 avril prochain!

Les deux livres de Marie-Noëlle qui traitent de l’école maison

Une maman impliquée dans le milieu

Marie-Noëlle Marineau est maman de 2 garçons. Avec son parcours professionnel diversifié, cette maman à la maison s’est impliquée au niveau de l’éducation à domicile. D’abord à l’AQED comme bénévole, elle a lancé le mouvement de sensibilisation aux apprentissages en famille ensuite. Elle a également organisé le Sommet de l’apprentissage en famille. Pour elle, la cause lui va droit au cœur. Elle le dit haut et fort :

L’éducation à la maison, c’est une option et on a le droit d’y avoir accès!

On n’a pas besoin non plus de se cacher de ce choix. Comme les sujets tabous, elle souligne qu’il faut en parler pour démystifier. 

Femme occupée, elle ne voulait pas être une maman qui peine à voir ses enfants avec un rythme effréné. Pendant la petite enfance, elle veut être présente avec son enfant et l’éducation à la maison était la continuité normale pour elle… Après des discussions en famille, elle a décidé de commencer. Informée via les différentes communautés sur Internet, elle a découvert les apprentissages libres et s’est lancée en suivant cette approche.

Vers 2017-2018, l’implantation d’une nouvelle réglementation a fait en sorte qu’elle ne pouvait pas continuer de la même façon. Elle explique que ces réglementations font en sorte qu’elle est moins dans l’apprentissage libre, et que les cahiers d’apprentissage ont commencé à prendre une place plus importante dans leur quotidien. Il n’en reste pas moins que ses enfants apprennent de différentes façons à l’aide de la technologie, aka des écrans. 

La technologie et sa place dans les apprentissages

À la question, si les technologies ont leur place pour soutenir les apprentissages de nos enfants, elle affirme qu’il s’agit d’un très bel outil dans la motivation des jeunes. Elle explique que chez elle, ses enfants ont une base plus structurée pour les classes d’univers social, de sciences et de mathématiques (notamment avec l’aide de défi maths) mais ça reste conçu pour l’école à la maison. Ils apprennent également le français de façon plus structurée, ils font de la lecture. Elle ne se gêne pas pour leur poser des questions : « Ça parlait de quoi ton livre? »  

Écrire pour un vrai public

Elle souligne que ses enfants écrivent à la main tous les deux en français. Ses deux enfants ont un blogue. Pour justifier ce choix elle explique : « Ça rend l’écriture concrète, parce que c’est plate écrire un texte pour maman (ou même pour grand-maman). Mais écrire un texte pour un vrai public… Leurs grands-parents vont le lire, des amis vont le lire. Mais, ça montre que l’écriture a pour but de communiquer. » Semblerait-il qu’elle n’a pas eu à les convaincre d’écrire pour quelqu’un d’autre bien longtemps… 

Apprendre en s’amusant

L’apprentissage des mathématiques dans certains jeux va amener les enfants à réaliser qu’ils ont déjà fait ça dans le jeu et qu’ils ont déjà vu différentes techniques. Ils vont l’avoir appris par eux-mêmes. Ça fait partie des apprentissages que tu fais quand tu n’as pas tant l’impression que tu es en train d’apprendre. Quand c’est juste plaisant et qu’au passage, tu apprends quelque chose : c’est un idéal.

Se positionner sur l’utilisation des écrans dans sa famille

Il va de soi que chaque famille a sa propre façon d’utiliser les écrans. Par exemple, Marie-Noëlle et moi avons deux façons différentes de faire considérant nos enfants et nos propres relations aux écrans.

Pour pousser votre réflexion par rapport à votre propre famille, je vous invite à joindre ma liste d’attente pour recevoir toutes les nouvelles concernant la publication de mon livre Les écrans, pourquoi pas!? De plus, vous pourrez télécharger une liste d’applications éducatives à explorer en attendant sa sortie!

Catégories : éducation

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :